Profile

Patricia BEAUMONT

Directrice Conseil Qualité et fonctions supports

生物

Patricia Beaumont est diplômée d’une école de commerce et d’un troisième cycle en Droit et Pratique des Affaires Internationales. En 1994, pendant sa dernière année d’études, Patricia rejoint l’institut Renault en tant que stagiaire pour développer des produits de formation et de conseil en Lean manufacturing et dans le domaine de la Qualité. A la fin de son stage d’un an, elle décide d’approfondir cette expérience et devient consultant Lean Manufacturing. C’est ainsi qu’elle développe son savoir-faire au sein des usines Renault mais également auprès d’autres groupes industriels. En 1999, elle décide de rejoindre la filiale Institut Renault anglaise pendant cinq années pour acquérir et développer ses compétences en Lean Service. De retour en France, elle crée la practice Lean Service et la déploie non seulement au sein de Renault mais également auprès de Groupe tels que France Telecom, Engie, Humanis…. Elle continuera sa progression en se dirigeant vers le Lean Management autour de sujets tels que le déploiement de politique, l’animation de séminaires dirigeants…. Aujourd’hui elle dirige la Practice globale au niveau de l’alliance dédiée à la performance des fonctions supports et de la fonction Qualité. Sa carrière de 25 années passée dans le conseil opérationnel au sein d’un Groupe reconnu pour son modèle unique d’Alliance aura doté Patricia des expertises Lean manufacturing et Supply Chain, Lean Service et Lean Management. Certifiée Black Belt elle conduit et accompagne de nombreux programmes de transformation dans des entreprises de secteurs différents AIRBUS, SAFRAN, EDF, BNP, ENGIE ou HUMANIS. Depuis 24 ans, Patricia transmet son expérience à tous les niveaux des organisations pour des missions d’amélioration de processus, de performance opérationnelle et des projets de conduite du changement au profit d’entreprises externes telles que AIRBUS, SAFRAN, EDF, BNP ou HUMANIS. Son expérience internationale ses nombreuses missions sur tous les continents lui ont permis d’intégrer les différences culturelles au sein des projets de transformation et d’amélioration.